Inclinaison tête et arc

 

Pour que se superposent presque idéalement la ligne du regard et la ligne de sortie de flèche, il est indispensable d'incliner parallèlement la tête et l'arc. On réduit ainsi ce qu'on appelle l'erreur de parallaxe.

Cette inclinaison doit être la même du début à la fin de l'armement. Si l'on modifie notre position en cours d'armement ou à la fin de celui-ci, on perturbe instantanément notre visée instinctive.

Ce parallélisme est à mon sens, après des années de pratique, la clé de notre visée instinctive !!!

L'arc et la tête de Marianne Duligner sont inclinés parallèlement.