Actualités

25/10/2017: Bonjour. La télévision suisse romande a réalisé un magnifique petit film sur mon ami Olivier Grieb. En voici le lien Youtube.

https://youtu.be/9fdodzFT8tk

Bonne vision !!!

 

29/07/2017: Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de celle grâce à qui j'ai fait mes premiers pas en 1994 sur les chemins de l'arc droit. Christine. Jamais je ne te remercierai assez.

 

 

 

22/7/2017: dans le numéro 37 de Tir à l'Arc Magazine, revue dont je salue la richesse et l'éclectisme sans cesse renouvelés, j'ai découvert un article sur Jean Marie Coche. Il y a quelques années, à la demande de Pierre Lansac, j'avais tout juste ébauché un projet d'article mais la triste scission  des Amis de la Voie Médiane m'avait écarté de cette écriture, devenue délicate.

D'autre(s) ont décidé de s'y atteler et c'est bien. L'article publié par TAM et rédigé par "Les Amis de la Voie Médiane" (AVM) est fidèle à la mémoire et au parcours de notre ami et maitre d'archerie. Je n'ai rien à dire à cela. C'est un bel hommage.

Pour autant, je dois faire trois remarques.

La première concerne la fin de l'article où il est conseillé d'attendre deux secondes en ancrage avant de décocher. Jean Marie préconisait au contraire de ne JAMAIS chiffrer artificiellement le temps d'ancrage en s'imposant 2 ou 3 ou 4  secondes. La décoche doit se faire quand le geste est terminé, l'ancrage marqué et le dos tonique. Celui-ci sera parfois de 2 secondes, mais parfois de 3 voire 4 dans un cas de tir très compliqué par exemple. Jean Marie avait inventé un exercice plein de sens et très pratique pour lutter contre la décoche prématurée ou la maladie de la carte. Il l'avait appelé le SELF-ORDER:

Il conseillait d'armer en prononçant la phrase suivante:

JE TERMINE MON GES---TE: la syllabe TE, bien marquée, correspondant au poser ferme et tonique de l'index ou du majeur à la commissure des lèvres.

Puis il proposait de poursuivre en disant: "JE STIMULE MON DOS": cela permet de tonifier l'ancrage par l'action des muscles dorsaux (le rhomboïde en particulier derrière l'omoplate) et la décoche suit juste la fin de la phrase, les doigts se relâchent et la main recule franchement en arrière sur la joue.

Cette séquence est très utile quand on a tendance à ne pas aller jusqu'à l'ancrage ou à décocher trop vite ou à avancer discrètement la main de corde au moment de la décoche alors qu'elle doit reculer. Et cela ne se compte pas en secondes pré-établies. La durée de l'exercice est variable.

 

La seconde concerne une photo illustrant l'article et qui montre Jean Marie Coche lors d'une démonstration de tir. J'ai pris cette photo le 15 août 1995 à Bourdeaux dans la Drôme lors de la fête médiévale annuelle. Jean Marie était le parrain des Archers du Saut de la Reine (voir mon article dans TAM sur ce club) et faisait une démonstration de ball trap ce jour-là comme d'autres années. J'avais eu l'immense plaisir et le grand honneur, alors que j'avais fait mon tout premier stage avec Jean Marie 15 jours auparavant à Barbières, de lui lancer les cibles mobiles le matin pour son entrainement et ensuite, l'après-midi, c'est un jeune du club de Bourdeaux qui l'avait "servi" et j'avais assisté à la démonstration dans le public, très impressionné. Il ne m'a pas été demandé d'utiliser cette photo. En d'autres circonstances, je n'aurais pas relevé l'incorrection puisque j'avais envoyé il y a des années ce cliché scanné à l'ensemble des AVM à l'occasion de partage de souvenirs. Malgré le caractère cavalier du procédé, dont TAM ne pouvait connaitre la teneur, je suis heureux que cette photo soit associée à l'article.

Voici cette photo (argentique) telle qu'elle figure dans mes fichiers.

 

La troisième concerne un écusson apparu dans l'article de TAM n°37:

Il me semble nécessaire de faire un point d'histoire: voici tout d'abord l'écusson original créé en 1982 par Jean Marie Coche pour symboliser son école La Voie Médiane. Le voici:

A la mort soudaine de Jean Marie Coche en 2006, 14 de ses plus proches élèves et amis ont constitué un groupe informel qui s'est appelé rapidement Les Amis de la Voie Médiane. il y avait des Italiens, des Suisses, des Belges, des Français. L'idée était de se connaitre, de poursuivre l'oeuvre de Jean Marie, de continuer à transmettre la discipline du tir instinctif souple comme il nous l'avait apprise et dans le respect de son enseignement. Pendant plusieurs années, nous avons organisé de nombreuses rencontres amicales en Italie, en Suisse, en Belgique et en France. L'idée d'une formalisation du groupe dans l'optique d'une sorte d'officialisation de la transmission commençait à voir le jour et l'idée d'écrire un ouvrage collectif était même née, puisque le livre de Jean Marie "la discipline du tir à l'arc instinctif souple" était épuisé et était devenu un collector....sans espoir de réédition.

Et nos amis belges Bertrand et Dominique Dumont avait créé un écusson original, adopté par le groupe. Le voici:

L'être humain dans sa complexité (...) a décidé que l'avenir ne s'écrirait pas ainsi et le groupe a éclaté dans la douleur il y a quelques années. Je ne m'étendrai pas sur cette triste fin.

L'ambitieux projet d'ouvrage collectif a accouché d'un livret surprise rédigé à 4 mains et vendu sur le net en 2014.

Et soudain, cette année, apparait un écusson Amis de la Voie Médiane qui utilise l'écusson original. Nous n'avions pas osé, Jean Marie étant décédé, nous servir de son écusson original et avions jugé plus pertinent et correct d'en créer un nouveau. D'autres n'ont semble-t-il pas eu les mêmes scrupules.

Mais l'important est de ne pas trahir la mémoire de ce grand maitre d'archerie qu'était Jean Marie Coche. Chacun à notre façon nous nous y employons du "mieux que nous le pouvons".

 

Pour terminer par une note positive, je dirai que si le groupe s'est scindé en deux, celui auquel je reste fidèle et très attaché continue d'oeuvrer que ce soit dans la facture d'arc avec un immense talent comme celui de Frédéric Viguier et d'Olivier Grieb, mais aussi de Philippe Thon qui a nous rejoint il y a quelques années, ou dans l'enseignement du tir instinctif avec les trois que je viens de citer mais aussi avec Bertrand Dumont qui diffuse avec génie la méthode en Belgique. J'essaie pour ma part de transmettre avec beaucoup de passion quand j'apprends à tirer à quelqu'un.

 Cette mise au point me semblait nécessaire.

 

 

30/06/2017 Un petit clin d'oeil à un monsieur qui chemine avec bonheur sur la voie de l'arc et que j'aime beaucoup.....

 

28 mai 2017: Me voilà de retour d'un long week-end en Bourgogne, à Semur en Auxois. Pendant ces 4 jours quasiment estivaux, j'ai découvert, ENFIN, Bourgogne Archerie, à Viévy, situé à 60 km de Semur.

Cela faisait des années que j'envisageais de découvrir ce lieu vanté par tant  d'archers.

C'est chose faite désormais. Et le plaisir fut au RDV.

Il a  commencé par l'accueil très chaleureux de la famille Carreau dans un paysage de rêve.

Puis très vite avec un vrai cadeau de la vie: partis mon épouse et moi-même découvrir le parcours de 24 cibles 3D, nous sommes tombés, dès la 4 ème, sur un groupe d'archers en plein tir. Et la surprise fut énorme: nez à nez avec Mireille et Michel Pellerin, que j'ai eu l'immense plaisir d'accueillir en stage à Bourdeaux dans la Drôme il y a 5 ans !! Nous avons donc passé une belle partie de la journée avec eux et leur ami Marc sur ce très beau et très intéressant parcours. Je n'ai pas eu le temps de découvrir celui de 16 cibles mais je reviendrai à Viévy, c'est une certitude.

Mon épouse Myriam, qui ne tire pas, mais a aussi savouré cette rencontre et la balade, a immortalisé pour nous cet instant.

 

 

8 mai 2017:   j'ai beaucoup tardé mais je voulais vous proposer une petite vidéo du premier forum des facteurs d'arcs et de flèches organisé les 17 et 18 septembre 2016 par le Musée de l'archerie et du Valois à Crépy en Valois. Etaient présents mes amis facteurs d'arcs Frédéric Viguier, Olivier Grieb et Philippe Thon, mais aussi Suzy Viguier, créatrice de carquois et autres accessoires en cuir, Denis Betoulle, facteur d'arcs, Julien Besio-Laurens, facteur de flèches et Pierre Lansac, rédacteur en chef de Tir à l'Arc Magazine et facteur d'arcs.

J'ai eu le plaisir d'y animer un atelier d'initiation au tir instinctif avec mes amis belges Dominique et Bertrand Dumont.

Merci à Marion Roux-Durand et Sandra Camino d'avoir organisé ce bel évènement qui a mis à l'honneur l'arc droit et le tir instinctif.

Je vous invite à participer à la seconde édition les 14 et 15 octobre prochains.

En attendant voici le lien pour voir la vidéo: (à copier et coller dans votre barre de navigation)

https://youtu.be/3TlZ9BdkcwY